"Je cherchais un moyen de rendre le partage de connaissance plus souple que dans ses formes habituelles"

 

Romain DeschampsInterview de Romain Deschamps, consultant et formateur indépendant, auteur des livres Bien gérer son entreprise avec Dolibarr et Dispensez vos formations en ligne avec Moodle
[15/01/2021]

 
Bonjour Romain, tu es consultant et formateur Dolibarr et tu as trouvé dans Moodle un outil pour étendre ton activité. Peux-tu nous expliquer cela plus en détail ?

Bonjour ! Je cherchais surtout un moyen de rendre le partage de connaissance plus souple que dans ses formes habituelles. Les sessions de formation se déroulent souvent par journées ou demi-journées où une trop grande quantité d'informations est échangée sans laisser aux futurs utilisateurs le temps suffisant pour faire un parallèle avec les situations dans lesquelles ils se trouveront dans leur utilisation quotidienne ou trouver réponse à un cas particulier (il y en a TOUJOURS et ils peuvent être complexes – et il est parfois nécessaire de faire plusieurs essais avant de trouver la bonne procédure et de la rendre claire !).

Dolibarr propose aussi un forum où trouver de très nombreuses informations. La limite des forums est que les réponses à une question peuvent être dispersées dans de longs et nombreux posts et donc difficile à trouver et synthétiser.

Moodle permet de gérer les inscriptions, une durée pendant laquelle il est possible de consulter les éléments, ce qui laisse le temps d'intégrer les informations réceptionnées, de les mettre en pratique à son rythme et d'y revenir.

Les contenus peuvent d'ailleurs être de plein de formats différents : il peut s’agir d’un échange en visio/partage d'écran, plus personnel et rassurant pour certains, d’une vidéo qui ne demande pas la même attention que la lecture d'un texte, d’un document consultable en ligne et même téléchargeable pour les formats les plus courants. Je n'ai pas (encore) trouvé comment former à un ERP par l'intermédiaire d'un jeu de gestion/stratégie...


Moodle a été pensé pour pouvoir gérer de grande quantité d'élèves et des cursus de formation. N'est-il pas surdimensionné pour de petites structures ou des formateurs indépendants ?

Qui peut le plus peut le moins ! Il faut juste se dire que les outils existent pour gérer de grandes quantités de données. Il en existe d'autres adaptés à la gestion de petites quantités. Chacun place le curseur où il le veut et utilise l'outil qui lui semble le plus adapté parmi ceux offerts par Moodle quel que soit le nombre de données à traiter.

 

Moodle offre un formidable moyen de dépasser
le stade de la plaquette commerciale

 

Dans ton livre, tu écris que Moodle peut-être utilisé dans de nombreuses activités, pas seulement pour de la formation, mais aussi par exemple pour de la communication commerciale. À quoi penses-tu précisément ?

Je veux dire que Moodle offre un formidable moyen de dépasser le stade de la plaquette commerciale qu'on laisse à un client. On pourrait très bien, en plus de la relation client-formation/prestataire habituelle et qui reste importante, imaginer compléter cette plaquette d'un QR code ou envoyer un lien par e-mail vers un Moodle qui permettrait une présentation dynamique voire interactive d'un produit ou d'une prestation de service quelconque. L'avantage, c'est que ce type de communication est évolutif et qu'un lien dans un e-mail se retrouve plus facilement qu'un document trop bien rangé ou déjà jeté.

image représentant différentes activités multimédiaMoodle et toutes ses fonctionnalités ouvrent de nombreuses opportunités dans la formation produit : un support facile et rapide à mettre à jour, un espace qu'on peut privatiser avec les restrictions d'accès, etc. On peut aller jusqu'à imaginer un quizz à l'attention d'une équipe commerciale avec une récompense pour la personne qui répond le plus rapidement et justement à un série de questions.

De quoi marquer les esprits et vendre son produit. Non ?


En outre, Moodle permet de gérer très finement les utilisateurs, et cela en conformité avec le RGPD. Tu en parles d'ailleurs dans ton livre...

Bien sûr, car c'est un sujet important quand on respecte ses clients et utilisateurs et qui a soulevé beaucoup de questions et de difficultés de mise en œuvre dans le monde informatique. Parmi les quelques logiciels que je connais, la direction prise par Moodle me semble être la plus efficace. Sa mise en place n'est pas simple : j'ai mis du temps à comprendre le fonctionnement et les paramétrages nécessaires, mais une fois le fonctionnement compris, on trouve une logique. Et finalement, avec un peu de recul, cette gestion aussi fine des données, ces options de conservation et les automatismes de suppression en font la meilleure que j'ai rencontrée jusque-là.


C'est très intéressant de voir comment tu t'es approprié Moodle. Y a-t-il d'autres aspects que tu apprécies et que tu souhaiterais partager avec nos lecteurs ?

En termes de fonctionnalités ? Finalement, même si j'ai bataillé pour comprendre le fonctionnement, la gestion des compétences m'a amusé. Tous les imports de différents éléments m'ont épaté par leur simplicité. La quantité de ressources et activités pédagogiques aussi : j'ai trouvé intéressant de voir tous les possibles, et surtout d'imaginer des détournements. Ensuite, de manière plus globale, le côté hyper paramétrable de Moodle et les extensions qui permettent d'ouvrir les possibles et de contourner les limites actuelles en attendant que le développement du logiciel les repoussent.

 

La prise en main d'un tel logiciel nécessite
de ne pas avoir peur de tester et de se tromper

 

J'imagine que tu as aussi rencontré des difficultés... qu'est-ce qui a été le plus compliqué pour toi dans la mise en place de la plateforme ?

La critique est toujours facile mais je ne me risquerai surtout pas à prétendre savoir comment il faudrait faire. LA solution idéale pour tous n'existe pas dans un logiciel qui permet autant à des conditions aussi favorables. Les conditions de ma découverte de Moodle ont aussi participé à ce bon accueil. Si j'avais dû créer un Moodle dans l'urgence, les difficultés que j'ai rencontrées m'auraient peut-être découragé. L'informatique demande de la patience. Par rapport à ce dernier point, l'objet de la rédaction du livre est vraiment de centraliser les éléments essentiels à une prise en main rapide de Moodle.

  • Au début, l'ergonomie. Et puis on s'habitue. (Si besoin, des thèmes additionnels permettent de naviguer plus facilement/rapidement entre les pages).
  • Le vocabulaire m'a aussi semblé parfois inadapté, ce qui complique la compréhension de la description d'une fonctionnalité ou d'un paramètre. Et puis on s'habitue aussi...
  • La quantité de paramétrages et leur éparpillement. C'est parfois compliqué de s'y retrouver, mais l'avantage de ce "défaut", c'est que vous finirez toujours par trouver LE paramètre qui vous conviendra. Et pareil... on intègre les différentes pages et on y arrive de plus en plus vite…

Au final, je ne vois pas de point noir. La prise en main d'un tel logiciel nécessite de ne pas avoir peur de tester et de se tromper (c'est comme ça qu'on apprend et qu'on avance, même dans l'utilisation d'un logiciel d'apprentissage !), d'avoir un peu d'ouverture d'esprit et d'être adaptable et débrouillard. Moodle a déjà ces qualités (si on peut le dire ainsi) en étant open-source et avec tous ses paramétrages et toutes ses extensions.


Pour terminer, un mot sur ton livre ? À qui le destines-tu ?

J'espère qu'il sera utile et qu'il facilitera la prise en main de Moodle à de nombreux utilisateurs. Moodle et la formation en ligne étaient des sujets qui me trottaient dans la tête depuis un moment, et partager cette découverte à l'occasion de son utilisation s'est enfin présentée. Par rapport à sa cible ? J'espère avoir fait comprendre que ce logiciel n'est pas réservé à la formation académique, mais globalement à la transmission/mise à disposition de connaissances et quels que soient le sujet et l'information à partager. Ça fait du monde ! ;-)


Souhaites-tu ajouter autre chose ?

Je crois que j'en ai dit assez ! C'est maintenant au tour des lecteurs de faire connaissance avec Moodle et de se l'approprier.


Merci Romain pour avoir répondu à cette interview.