Un environnement informatique accessible à distance

 

Logo du GIE Innovation Competence GroupInterview de Michel Colombo, directeur du cabinet BREVINNOV, membre du GIE Innovation Competence Group (ICG) [04/5/2014]



Bonjour Michel, est-ce que vous pourriez présenter votre activité en quelques mots ? Quelle est la taille de votre entreprise ?

Bonjour, le GIE Innovation Competence Group (ICG) est un groupement de plusieurs petits cabinets indépendants de conseils en Propriété Industrielle. Il a pour vocation de permettre à ses membres de partager des ressources que chaque membre aurait du mal à mettre en place seul. Par exemple, il regroupe les ressources humaines et informatiques nécessaires à la gestion des portefeuilles de brevets. Il constitue aussi une interface administrative unifiée pour les clients qui travaillent avec plusieurs membres du GIE. Actuellement, les membres du GIE sont essentiellement des cabinets unipersonnels dirigés par des personnes ayant chacun plus de dix ans d'expérience dans le domaine de la propriété industrielle et possédant toutes les qualifications requises (notamment mandataire auprès de l'Office Européen des Brevets et Conseil en Propriété Industrielle).


Quels sont les principaux logiciels libres que vous utilisez et pour quels besoins ?

Notre métier nous amène à rédiger en permanence des courriers et des textes comme des demandes de brevets d'invention. Nous échangeons aussi très fréquemment par e-mail avec nos clients. Pour cela, nous utilisons la suite LibreOffice et le logiciel [de messagerie] IceDove [1] ainsi que d'autres outils plus spécifiques comme [le logiciel de cryptage] KGpg. Les membres du GIE sont répartis à différents endroits en France et nous devons pouvoir travailler depuis ces différents endroits. Pour cela, nos applications sont hébergées sur un serveur Linux et nous y accédons en utilisant un client NX.

 

Nous devons pouvoir travailler
depuis différents endroits

 

Cette centralisation des applications nous permet aussi de partager certains fichiers pour travailler ensemble. Enfin, très récemment, nous avons commencé à développer notre propre application métier en utilisant PHP et MySQL. Le GIE utilisera donc bientôt presque uniquement des logiciels libres ou des logiciels conçus à partir de logiciels libres.


Vous dites que vos applications sont hébergées sur un serveur Linux : s'agit-il de la plate-forme collaborative Dotriver ?

Oui, tout à fait. Nous disposons sur cette plateforme d'espaces communs de travail qui nous permettent de partager des fichiers et des applications. Tout cela fonctionne très bien.

Presque tout le monde travaille uniquement sur le serveur distant. Il y a cependant quelques utilisateurs qui travaillent en partie en local car ils utilisent un logiciel de dictée vocale qui ne peut pas être exécuté sur le serveur distant.


Comment s'est passée la mise en œuvre de ces outils ? Avez-vous rencontré des difficultés ? 

L'ensemble de la mise en œuvre est sous-traitée à un prestataire extérieur, qui a donc assuré la mise en marche initiale et qui continue à maintenir et à améliorer notre environnement informatique. Jusqu'à présent nous n'avons pas rencontré de difficultés particulières et cette organisation nous permet de nous passer d'un véritable service informatique en interne. Cela ne pose pas non plus de problème particulier aux utilisateurs qui s'adaptent en quelques semaines aux logiciels libres mis à leur disposition sans avoir recours à une formation particulière.


Recourrez-vous à des services en ligne fondés sur des logiciels libres ?

Pour des raisons de sécurité des données, nous n'utilisons aucun service en ligne extérieur. De plus, nous souhaitons maîtriser le lieu de stockage de nos données et, en particulier, pouvoir garantir qu'elles sont stockées sur des serveurs en France.

 

Nous sommes pleinement satisfaits
des logiciels libres que nous utilisons

 

Pourquoi avoir choisi du Libre ? Quels étaient les avantages/inconvénients par rapport à des solutions propriétaires ?

C'est le coût qui nous a amené à nous tourner vers les logiciels libres. En effet, nos besoins en matière de logiciels sont "simples" et "standards". Les logiciels libres que nous utilisons sont parfaitement capables de satisfaire ces besoins de façon fiable. De plus, ils offrent toujours la possibilité d'enregistrer les données dans un format compatible avec les applications payantes qu'utilisent certains de nos clients. Dans ce contexte, nous n'avons pas ressenti le besoin de nous tourner vers des solutions propriétaires mêmes si ces dernières sont souvent plus abouties.


Ce choix s'est-il fait d'emblée à la création de l'entreprise, ou s'agit-il d'une migration ?

Le choix d'utiliser des logiciels libres s'est fait dès la création du GIE. Nous n'avons donc jamais eu à faire migrer nos données d'une solution propriétaire vers des logiciels libres. De plus, nous avons l'impression qu'il sera, si le besoin s'en fait sentir, toujours plus facile de migrer d'un logiciel libre vers un logiciel propriétaire que l'inverse.


Êtes-vous satisfait aujourd'hui de leur emploi ? Les recommanderiez-vous à d'autres sociétés ?

Aujourd'hui nous sommes pleinement satisfaits des logiciels libres que nous utilisons. Nous n'envisageons d'ailleurs pas d'utiliser autre chose pour les futurs logiciels dont nous pourrions avoir besoin. Oui, je recommanderais cette solution à d'autres sociétés qui ne souhaitent pas investir des sommes substantielles dans l'achat de licences de logiciels.


Merci, Michel, pour votre témoignage.

[1] Icedove est une variante du logiciel de messagerie Mozilla Thunderbird personnalisée par la distribution Linux Debian.